Serge Wilmes visite Pulvermuhl / Serge Wilmes visits Pulvermuhl

Deux jours après la séance d’information sur le projet de Pulvermuhl, Serge Wilmes est allé au quartier, jeudi dernier, pour avoir une vue détaillée sur les différentes questions qui ont été identifiées lors de la séance de mardi. Lors de son entretenu avec le syndicat du quartier, le SILIP, Il a écouté les plaintes et  propositions de contournement pour certains des grands enjeux auxquels les voisins sont confrontés. Mais il a fait autre chose, il a donné des idées qui pourraient aider à compléter la lettre avec des propositions d’amélioration, qui sera envoyée par le SILIP à Mme Polfer dans les jours à venir.

Le voisins veulent remercier M. Wilmes pour son soutien et tous ces efforts. Sa «question parlementaire» sur les contrôles de pollution et l’interaction entre la Ville du Luxembourg et le Gouvernement, pendant la période où les travaux ont été réalisés (près d’un an et demi, maintenant), doit être répondue avant le 4 août, donc Il continuera à suivre attentivement cette affaire.

Ils ont parlé avec lui de la dépollution. Un certain nombre de voisins se sont plaints de «symptômes grippales». La plupart d’entre eux disent qu’ils pensent qu’ils se sont habitués. Personne ne sait quels contrôles ont été effectués, ni quand. Les maisons et les appartements à proximité n’ont pas non plus été contrôlés. Pourquoi LuxControl n’a pas effectué de test de dépistage?

Une autre source de préoccupation est l’eau. Les endroits où une excavation a eu lieu, sont inondés. Quels contrôles ont-ils effectués à l’eau? Les agents polluants, ont-ils atteint l’eau? Comment sera-t-il quand tout le site sera excavé? Un parking à deux niveaux sera construit sur le site. Les risques d’inondation sont élevés, même avec la nouvelle zone de contention. Les commentaires de Mme Polfer à ce sujet nous font penser que la situation n’est pas aussi maîtrisée qu’on nous aurait dit au début. Est-ce que cette construction va affecter l’autre côté de la rue de Pulvermuhl, où le risque d’inondation est le plus élevé de la ville?

Ils ont parlé de places de stationnement. Luxembourg est loin d’avoir un réseau de transport public performant, loin d’avoir un bus toutes les 3,5 minutes, du matin au soir, comme dans une grande ville. En fait, le quartier n’a même pas de bus de nuit. C’est pourquoi il faut attendre 2 voitures par famille, pas une seule. En plus de cela, les employés et les commerçants apporteront leurs voitures au quartier. Ce sera un cauchemar, et seulement 22 places de parking ont été construites dans les rues de la nouvelle urbanisation. Peut-être une possibilité sera de construire un parking à étages. Cela réduira le risque d’inondations, et même 3 niveaux pourraient être construits.

Après cela, ils sont parlé du trafic. les riverains seront encloisonnés. Des centaines de voitures, une seule sortie et une seule rue: boulevard Patton. Nous voyons déjà des embouteillages le matin, vers la ville et l’après-midi, vers l’autoroute. Qu’est-ce qui va se passer à l’avenir? Si une voie supplémentaire serait construite vers l’autoroute, il y aurait deux voies vers la ville et deux voies vers l’autoroute, tout au long de la Val de Hamm (Bd. Patton change de nom après la rue de Pulvermuhl). Cela pourrait aider.

Et si le pont temporaire qui va être construit sur le site, ne serait pas détruit après la fin des travaux, ça aidera aussi. Bien sûr, le problème ne sera pas résolu, mais il pourra être atténué dans une certaine mesure.

Ils ont eu le temps de discuter sur les infrastructures publiques et communales. Ils ont fait cela au monument de Pulvermühl aux morts de la Seconde Guerre mondiale, où les mauvaises herbes grandissaient librement, certains bancs étaient brisés et la poubelle était endommagée.
Une question qui a été soulevé pendant la discussion est pourquoi la Ville de Luxembourg n’a-t-elle acheté les bâtiments historiques, pour mettre en place des infrastructures communales telles que des salles de réunion polyvalentes, des espaces de loisirs, etc.? Est-elle encore à temps de le faire?

Pour finir, d’autres affaires ont été discutés, comme par exemple le fait que les gens, en particulier les enfants, doivent attendre dans le froid pour le bus, car il n’y a pas de refuge pour autobus. La place où les arrêts de bus doivent être complètement reconditionnée, comme indiqué lors de la séance d’information.

N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires et propositions.


 

Two days after the Pulvermuhl’s project information session, Serge Wilmes came to our neighbourhood, 3 days ago, to have a detailed view on the different issues that were pinpointed during Tuesday’s session. He listened to our complaints and to our workaround proposals for some of the big issues we are facing. But he did something else, he gave some ideas that will help us to complete our proposal for improvements letter that will be sent to Mrs. Polfer in the next days.

We thank him for his support and his effort.  His “question parlamentaire” about pollution controls, and interaction between the City of Luxembourg and the Government, during the period the works have been carried out (almost one year and a half, now), has to be answered before the 4th of August, so he is following this affair closely.

We talked with him about the depollution. A number of neighbours have complained about “cold like symptoms”. Most of them say that they think they’ve got used to. Nobody knows what controls have been done, and when. Nearby houses and apartments have not been controlled either. Why LuxControl has not carried out a “test de dépistage”?

Another concern is the water. The places where an excavation has taken place, are flooded. What controls have they done to the water? Have the polluted agents reached the water? How is it going to be when the whole site will be excavated? A two level parking is going to be built in the site. The risks of floods are high, even with the new contention area. Mrs. Polfer’s comments about it make us think that the situation is not as under control as we were told at the beginning. Is this construction going to affect the other side of the rue de Pulvermuhl, where the risk of floods is the highest in the city?

We were talking about parking spaces during a long time. We are far from having a performant public transport network, far from having a bus every 3.5 minutes, from early morning until midnight, like in a big city. In fact, we don’t even have a night bus. That is why we are certain there will be 2 cars per family, not one. On top of this, employees and commerce customers will bring their cars to the neighbourhood. It will be a nightmare, and only 22 parking spaces have been built in the streets of the new urbanisation. Perhaps a possibility will be to build an above ground parking. This will reduce the floods risk, and even 3 levels could be built.

After this, we talked about traffic. We will be blocked. Hundreds of cars, only one exit and only one street: boulevard Patton. We see already traffic jams in the morning, towards the city and in the afternoon, towards the motorway. How is it going to be in the future?  If an extra lane was built towards the motorway, and we had 2 lanes towards the city and 2 lanes towards the motorway, all along the Val de Hamm (Bd. Patton changes name after the rue de Pulvermuhl), that could help.

And if the temporary bridge that is going to be built in the site, was not destroyed after the end of the works that could help as well. Of course, the problem won’t be solved, but it will be mitigated to a certain extent.

We had the time, as well, to discuss about public infrastructure. We did so by the Pulvermuhl’s monument to the dead of the Second World War, where weeds were growing freely, some benches are broken and the waste bin was damaged.

A question raised during the discussion was why didn’t the Ville de Luxembourg buy the historic building to put in place some public infrastructures such as polyvalent meeting rooms, leisure spaces, etc.? Is it still in time to do so?

We discussed other affairs, such as the fact that people, especially children, have to wait in the cold for the bus, because there is no bus shelter. The square where the bus stops needs to completely be re-conditioned, as said during the information session.

We did finish then our tour, but please, feel free to send us your comments and proposals for improvements if you think we forgot something.

 

 

20170727_120443

Serge Wilmes (CSV) and Malou Muschang (SILIP)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *