0 Comments

Le syndicat d’intérêts de Pulvermühl (SILIP) a rencontré vendredi le collège des bourgmestre et échevins de la Ville de Luxembourg pour discuter des améliorations et des préoccupations des voisins. Madame Polfer, les échevins, et quelques responsables des divers services, ont été présents à cette réunion. La base de la discussion était un dossier élaboré par le SILIP il y a quelques mois.

Cela a, en effet, été un changement d’attitude très positif. L’année dernière, ni les voisins, ni l’ombudsman, n’ont pas reçu des réponses à ses plaintes. Marc Angel a posé une question urgente au Conseil Communal, et Serge Wilmes a posé une question au Parlement, tous les deux en demandant des explications sur la dépollution et des autres aspects liés au site de construction à Pulvermuhl.

Vendredi, le collège a fait un réel effort pour analyser la situation et proposer des solutions à une partie importante des sujets du dossier. Ils vont même organiser très prochainement un atelier avec les voisins, afin qu’ils puissent donner leur avis, et apporter leur contribution pour des actions futures dans le quartier. Certaines des améliorations annoncées au cours de la séance sont listés ci-dessous:

– Il y aura des améliorations d’horaire, cadence et trajet pour le bus 7, et son dernier arrêt ne sera plus sur la petite place de parking du quartier.
– Un bus nuit passera par Pulvermuhl.
– Un expert étudiera le quartier pour mettre en place autant de places de stationnement que possible, dans certaines zones voisines.
– Dans les cas où la Ville n’a pas d’autorité, il y aura des discussions avec les représentants du Gouvernement.
– Il y aura une nouvelle station Velóh, avec des vélos électriques.
– La zone des jeux et le petit parc du Monument aux Morts, seront réaménagés.

Dans l’ensemble, un très bon début. Lorsque les politiciens s’assoient pour discuter avec leurs citoyens et les écouter, nous ne pouvons attendre que de bonnes choses.

Mais ils restent encore des points à développer: la pollution et l’infrastructure routière. Ce sont deux aspects vraiment importants que personne ne veut vraiment en prendre la responsabilité.

En ce qui concerne l’infrastructure, le collège échevinale ne voit pas le besoin d’améliorer / développer les infrastructures routières.

Il n’y aura pas de voie supplémentaire pour faire face à environ 1000 nouveaux voisins et employés que la zone aura, une fois la construction terminée. Aussi, le collège ne contemplera pas l’utilisation des voies à sens réversible à niveau de la Val de Hamm (ce qui permettrait améliorer le trafic pendant les heures de pointe).

Il n’y aura pas de deuxième pont pour accéder à la nouvelle zone urbaine. Aussi, les bornes escamotables pour les résidents de la rue Pulvermuhl, à niveau du Ierzewee,  ont été refusées. La seule route disponible sera le général Patton / Val de Hamm.

En ce qui concerne le processus de dépollution, les voisins ont été invités à demander des informations à Immobel, mais après M. Wilmes a annoncé qu’il contactera le Ministère de l’Environnement pour demander des informations sur l’état de la dépollution.

Cela se produit seulement quelques jours après que le gouvernement a annoncé le projet de loi sur la protection des sols et la gestion des sites pollués.

http://www.gouvernement.lu/7725151/29-buedemschutzgesetz

Nous restons confiants que le Conseil Communal gardera son attitude positive et collaborative  pour pouvoir conclure avec succès ce chapitre noir qui a impacté le quartier le plus petit de la Ville pendant trop longtemps.


The union of interests of Pulvermühl (SILIP) met Friday the collège des bourgmestre et échevins of Luxembourg city to discuss improvements and concerns of the neighbours. Mrs Polfer, the aldermen, and a few responsible for various services, were present at this meeting. The basis of the discussion was a dossier developed by SILIP a few months ago.

This has, indeed, been a very positive change of attitude. Last year, neither the neighbours nor the ombudsman received any responses to their complaints. Marc Angel posed an urgent question to the City Council, and Serge Wilmes posed a question in the Parliament, both asking for explanations on the depollution and other aspects related to the Pulvermuhl‘s construction site.

On Friday, the collège made a real effort to analyse the situation and propose solutions to an important part of the subjects of the file. They will even organize a workshop with the neighbours very soon, so that they can give their opinion, and provide input for future actions in the neighbourhood. Some of the improvements announced during the session are listed below:

– There will be improvements to the schedule, frequency and route for bus 7, that will not have its terminus on the small parking place of the neighbourhood.
– Pulvermuhl will have a night bus
– An expert will study the neighborhood to set up as many parking spaces as
possible, in some areas.
– In cases where the City has no authority, there will be discussions between the City of Luxembourg and the Government.
– There will be a new Velóh station, with electric bicycles
– The playground area and the small park of the War Memorial will be redeveloped

So, all in all, a very good start. When politicians sit down to discuss with and listen to their citizens, we can only expect good things.

But there are still points to develop: pollution and road infrastructures. These are two really important aspects that no one really wants to take responsibility for.

With regard to infrastructure, the aldermen does not see the need to improve / develop road infrastructure.

There will be no additional lane to deal with about 1000 new neighbours and employees that the area will have, once the construction of the new cité is complete. Also, the college will not contemplate the use of reversible lanes at the Val de Hamm (which would improve traffic during peak hours).

There will be no second bridge to access the new urban area. Also, the retractable bollards for the residents of Pulvermuhl Street, at Ierzewee, were refused. The only possible entry/exitwill be General Patton / Val de Hamm.

Regarding the depollution process, the neighbours were asked to request information from Immobel, but short after Mr Wilmes announced he will contact the Ministry of the Environment to request information. This happens only few days after the government announced the draft law on soil protection and management of polluted sites.

http://www.gouvernement.lu/7725151/29-buedemschutzgesetz

We remain confident that the college échevinal will keep its positive and collaborative attitude to successfully conclude this black chapter that has impacted the smallest district of the City for too long time, already.

RTL news – reportage RTL:

http://www.rtl.lu/letzebuerg/1130023.html

Author

bdon@bdon.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *